> Revue Sciences De Gestion DRecherche

RÉSUMÉS du Numéro 54 - Abonnement 2007 - FRANCAIS

Revue "Recherches en Sciences de Gestion - Management Sciences - Ciencias de Gestión" - ISBN 2259-6372
Chaque article a des résumés en français, anglais et espagnol 

ARTICLE 1

La démarche collective, un outil d’appropriation du
management environnemental par les PME ?

Résumé :

Cet article analyse un contexte particulier d’appropriation du
management environnemental, à savoir le milieu des PME, selon les
trois perspectives (rationnelle, socio-politique et psycho-cognitive)
définies par De Vaujany (2005a). Basée sur une méthodologie
qualitative exploratoire, l’étude s’appuie sur une démarche collective
impliquant neuf PME industrielles du Nord de la France. Les résultats
montrent la pertinence de la démarche collective comme outil au
service de l’appropriation du management environnemental par les
PME. Ainsi, la perspective psycho-cognitive se révèle largement
prédominante dans ce contexte.

par Sandrine Berger-Douce
Maître de Conférences
Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis

ARTICLE 2

Convergence IFRS – US Gaap : vers une hybridation
des modes de normalisation ?

Résumé :

Les deux référentiels comptables dominants sont fondés sur des
démarches normatives différentes : une approche par les règles pour
les US GAAP (Generally accepted accounting principles in the United
States) et une approche par les principes pour les IFRS (International
Financial Reporting Standards ou normes internationales
d’information financières).
Une de ces approches est-elle plus pertinente que l’autre pour réguler
les comportements des dirigeants en matière de gestion des données
comptables, et pour assurer la compatibilité des caractéristiques
qualitatives de cette information ?
L’auteur montre qu’en matière de régulation des comportements de
gestion des données comptables aucune approche normative n’est
satisfaisante en soi. Il soutient également que la compatibilité des
caractéristiques qualitatives de l’information financière implique la
combinaison de principes et de règles.

par Christian Hoarau
Professeur
Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM)
(GREG)

ARTICLE 3

Théorie des systèmes d’information comptable :
une revue de la littérature française

Résumé :

Au cours de ces vingt dernières années, les travaux conceptuels
consacrés à la modélisation du système d’information comptable
(SIC) se sont multipliés en faveur d’une meilleure représentation de la
réalité économique de l’entreprise. En l’espèce, les modèles
multicritères et intégrés ont fortement contribué à apporter une
nouvelle vision systémique de la comptabilité. En ce sens, la
recherche française sur les SIC est centrée principalement sur deux
axes de travaux que sont la différenciation des systèmes de données
comptables (SDC) et la modélisation comptable à partir de la théorie
événementielle et de l’approche multidimensionnelle. Plus récemment,
des réflexions portent sur les problématiques d’intégration avec les
ERP, des applications sectorielles et l’opposition intégration –
différenciation..

par Eric Tort
Expert-comptable diplômé
Docteur, habilité à diriger des recherches
GREGOR, IAE de Paris

ARTICLE 4

Quelle stratégie syndicale
face à l’individualisation de la GRH ?
Le cas de la gestion des compétences à RTBO

Résumé :

Les organisations syndicales ont-elles encore un rôle à jouer dans
un contexte de gestion des compétences individuelles ? Pour répondre
à cette interrogation, une étude de cas idiographique est menée. Elle
montre que les relations collectives et ces innovations managériales
ne sont pas incommensurables. Elle fait apparaître que les contrepouvoirs
institutionnels, bien loin de simplement résister au projet,
tentent au contraire de pousser la logique de l’individualisation dans
ses derniers retranchements pour confronter le service Ressources
Humaines à ses propres limites. Les syndicats questionnent très
directement le périmètre applicatif de l’accord, la qualité du construit
social que constitue le dispositif d’évaluation individuelle et la
compétence de la ligne hiérarchique au regard de son déploiement.
Derrière ces objets de négociation se cache le véritable enjeu : la
légitimité de la présence syndicale dans l’entreprise.

par Franck Biétry
Maître de Conférences, Habilité à diriger des recherches
IAE de Caen, NIMEC

ARTICLE 5

Transfert inter-organisationnel de connaissances :
mécanismes et intérêts stratégiques

Résumé :

Nous proposons dans cet article d’étudier la question des intérêts
stratégiques du transfert inter-organisationnel de connaissances et
d’en analyser les mécanismes. A partir d’une étude menée sur la base
d’entretiens d’experts et portant sur des transferts de connaissances
de multinationales vers leurs fournisseurs locaux au Brésil, nous
définissons sept avantages principaux associés au transfert interorganisationnel
: retour financier, amélioration de l’organisation
interne de l’émetteur, optimisation de la mobilisation des ressources
externes, effet en retour, création de relations privilégiées, création de
nouvelles connaissances en commun, mise en œuvre de stratégies.
Outre ces avantages, l’étude permet également, à travers une analyse
de similitude, de définir les principaux mécanismes utilisés pour la
réalisation du transfert et d’identifier différents types de mécanismes
de transfert.

par Frédéric Prévot
Professeur Associé, Docteur
EUROMED Marseille, Ecole de Management

ARTICLE 6

La valeur normative du risque et le gouvernement des organisations chez Ulrich Beck et Robert Nozick

Résumé :

Nous proposons ici une étude comparative portant sur deux
analyses différentes de la gouvernance du risque : une lecture
insistant tout spécialement sur la possession indivisible de droits
individuels, qui s’imposent comme des éléments contradictoires à
l’affirmation d’une logique organisationnelle de masse (Nozick) d’un
côté, et une interprétation qui met au contraire en évidence la
globalisation d’un risque dans les grands systèmes économiques et
sociaux, avec, en particulier, une gouvernance tournée sur
l’élimination de la distance organisation sociale/individu (Beck).
Cette confrontation est intéressante : elle fait ressortir la grande
ligne de partage existante, dans les sciences sociales, dans
l’appréhension, par l’organisation, de sa gouvernance face à
l’expansion du risque dans la vie des grands systèmes.

par Philippe Rozin
Docteur, CEROS
Université Paris X - Nanterre

> Revenir à la liste des Revues Sciences de gestion

> Voir le résumé du Numéro 53

 
Contacts I Equipe I Presse I Chiffres clésIRéalisations1975 2015 I Activités I Plaquette ISEOR I Mentions légales
Dernière mise à jour : 19/02/2013
Copyright ©ISEOR 1999