> Revue Sciences De Gestion DRecherche

RÉSUMÉS du Numéro 37 - Abonnement 2007 - FRANCAIS

Revue "Recherches en Sciences de Gestion - Management Sciences - Ciencias de Gestión" - ISBN 2259-6372
Chaque article a des résumés en français, anglais et espagnol 

ARTICLE 1

Fondements et perspectives de l’intervention
sociologique en organisation

Résumé :

L’analyse stratégique des organisations a désormais plus de cinquante ans d’existence. C’est en effet en 1953, à la suite d’une étude sociologique sur le fonctionnement du centre des Chèques Postaux de Paris, que j’ai élaboré la première interprétation sociologique du cercle vicieux bureaucratique qui fut le point de départ de la méthode de l’analyse stratégique et que l’on retrouve encore à la base de l’intervention sociologique en organisation.

par Michel Crozier
Membre de l’Institut
Directeur de recherche honoraire au CNRS

ARTICLE 2

Le management stratégique dans des environnements socialement denses : le cas des entreprises d’une région française ultra-périphérique

Résumé :

L’environnement économique et institutionnel des régions françaises ultra-périphériques est instable et génère des incertitudes qui empêchent les entreprises de fleurir et de générer un développement économique indépendant. Dans cet article, nous expliquons comment cette instabilité se manifeste et comment elle affecte le développement des entreprises. Nos développements théoriques sont résumés sous forme de propositions et sont soutenus par deux études de cas et une recherche par questionnaire auquel 58 entreprises ont répondu. En conclusion, l’article suggère que la dynamique politique à laquelle mène l’instabilité institutionnelle doit laisser la place à un consensus d’un type nouveau qui sauvegarde la capacité d’action des entreprises et l’équilibre social.

par Taïeb Hafsi
Professeur titulaire de la Chaire Walter J. Somers
de Management stratégique international
HEC Montréal
Charbel Macdissi
Maître de conférences (HDR)
Centre d’Etudes et de documentation européennes
Université des Antilles-Guyane

ARTICLE 3

Asymétrie d’information et valorisation
de l’entreprise en difficulté : un cas clinique

Résumé :

AA travers l’étude d’Intercall, nous mettons en évidence les problèmes de valorisation et d’asymétrie d’information, qui se manifestent lorsque la société entreprend le lancement d’une activité de téléphonie mobile. Les investisseurs modifient leurs anticipations des opportunités de croissance de l’entreprise lorsque celle-ci annonce une importante augmentation de capital. Le titre chute fortement, l’émission d’actions est reportée, et des difficultés financières commencent à apparaître. Cette étude de cas illustre les difficultés à évaluer les projets d’investissement dans de nouvelles activités, particulièrement dans les industries à forte évolution technologique et de nature immatérielle. Nous appréhendons les facteurs sous-tendant les révisions des anticipations par les investisseurs, et analysons la valorisation des opportunités de croissance et des coûts de faillite dans ce contexte.


Par Paul Amadieu,
Maître de Conférences, Université Montpellier 1
Véronique Bessière
Professeur, CREGO, IAE, Université Montpellier 2

ARTICLE 4

La politique d'amortissement anticipé des obligations convertibles sur le marché français de 1983 à 1997

Résumé :

Cet article se propose de tester la réaction des cours des actions à l'annonce du remboursement anticipé des obligations convertibles. Le retard quant à la mise en oeuvre de cette politique est également analysé. Les firmes françaises, à l'instar des firmes américaines, ne respectent pas toujours la stratégie optimale d'amortissement anticipé préconisée par Ingersoll (1977a) et Brennan et Schwartz (1977). Elles tardent quelque peu à rembourser leurs titres quand bien même leur valeur de conversion excède le prix de remboursement. L'exercice de l'option par la firme est toutefois rarement omis et est anticipé par les actionnaires.

par Christine Maati-Sauvez
Maître de conférences
LARIME, IAE de Valenciennes

ARTICLE 5

La révélation des préférences :
l’apport de Daniel Kahneman et Amos Tversky

Résumé :

Cet article explique en quoi l’apport des psychologues Amos Tversky et Daniel Kahneman (prix Nobel 2002), aux sciences de gestion, permet de mieux représenter les comportements des individus confrontés à des choix risqués. Leur « Théorie des Perspectives » met en lumière le fait que la prise de décision d’un individu ne respecte pas les hypothèses traditionnelles du principe de rationalité. Elle met en évidence les biais cognitifs sous-jacents au processus de prise de décision. Ces auteurs établissent que les individus raisonnent davantage sur des heuristiques ou des raccourcis mentaux qui sont souvent biaisés.

par Frédérique Blondel
Maître de conférences, Université de Paris XI, PESOR
Sophie Gaultier-Gaillard
Maître de conférences, Université de Paris I
Garménick Leblanc
Chargée de mission à la Mairie de Paris

ARTICLE 6

Le Juste à Temps : représentations et réalités

Résumé :

Les analystes du JAT participent depuis les années 80 à la relance du débat sur les évolutions de l'organisation du travail. Si le JAT est interprété de façon extrêmement diversifiée et contradictoire, sa diffusion dans le monde, comme son évolution au Japon permettent de mener une analyse critique de quatre représentations qui lui sont associées : celle du JAT comme nouvelle configuration organisa-tionnelle ; celle du JAT comme organisation révolutionnaire ; celle du JAT comme système efficace ; celle du JAT comme nouveau « one best way ». A travers cette analyse, nous montrerons comment sa définition en terme de principe de coordination permet d’en tracer les traits spécifiques et les limites, sans en sous estimer sa diffusion et sa pérennisation.

par FGuy-Louis Leichnam
Docteur en Sciences Economiques

 

 

 

> Revenir à la liste des Revues Sciences de gestion

> Voir le résumé du Numéro 36

 
Contacts I Equipe I Presse I Chiffres clésIRéalisations1975 2015 I Activités I Plaquette ISEOR I Mentions légales
Dernière mise à jour : 19/02/2013
Copyright ©ISEOR 1999