> Revue Sciences De Gestion DRecherche

RÉSUMÉS du Numéro 74 - Abonnement 2011 - FRANCAIS

Revue "Recherches en Sciences de Gestion - Management Sciences - Ciencias de Gestión" - ISBN 2259-6372
Chaque article a des résumés en français, anglais et espagnol 

ARTICLE 1

Liens entre « généralistes » et « spécialistes » au sein d’un réseau territorialisé : le cas du Réseau de Développement Technologique (RDT) de la région des Pays de la Loire.

Résumé :

Dans le prolongement des travaux de Zimmermann et al. (1999) et
de Cohendet et al. (2003), la perspective d’analyse présentée dans le
cadre de cet article est de considérer le territoire (la région) comme
un construit de ressources issues des relations entre compétences
locales. A l’aide d’une étude sociométrique auprès d’un réseau
territorialisé, l’objectif est de pouvoir observer les liens entre deux
types d’acteurs dits « généralistes » et « spécialistes » afin de mieux
comprendre comment ceux-ci travaillent ensemble au sein d’une
même région. Les premiers résultats nous permettent d’en déduire
l’intérêt théorique et managérial que l’analyse structurale semble
pouvoir apporter dans le pilotage de ce type de réseaux.

par Eric Allix-Desfautaux
Maître de conférences HDR,
IAE de Caen Basse-Normandie,
Marjorie Renaud
Docteur ès Sciences de Gestion
NIMEC, IAE de Caen Basse-Normandie,

ARTICLE 2

La pertinence de la création de valeur dans
l’explication de la valeur de marché de la firme

Résumé :

Le débat sur l’efficacité des mesures de création de valeur à
expliquer la valeur de marché de l’entreprise ne s’est pas conclu par
une unanimité des chercheurs. Cet article examine cette efficacité sur
le marché français. Les résultats obtenus montrent que sous certaines
conditions de calculs, et dans certains secteurs d’activités, la création
de valeur explique efficacement la cotation des entreprises. Par
contre, sous d’autres conditions, la création de valeur est même
corrélée négativement avec la valeur ajoutée de marché (MVA). Par
ailleurs, les résultats obtenus remettent en question la validité du
MÉDAF pour l’estimation du coût du capital.

par Malek Saïhi
Maître de conférences
LIFE (FSEGT) Université de Tunis El Manar (Tunisie)

ARTICLE 3

La rétention d’informations dans les rapports annuels des sociétés cotées : concept et mesure

Résumé :

Cet article propose une définition et une mesure empirique de la
rétention d’informations par les dirigeants des sociétés cotées. La
rétention est définie comme le fait pour le dirigeant d’arrêter de
diffuser en N+1 une information qui l’était en N. L’analyse des
pratiques de rétention a été effectuée à partir des rapports annuels
d’un échantillon de 178 sociétés cotées à la bourse de Paris sur une
durée de 3 ans. Bien que le volume d’informations volontaires
augmente significativement sur la période, les résultats montrent que
les rétentions d’informations sont courantes. Ces résultats permettent
de reformuler les conditions d’efficacité et de mise en oeuvre de l’offre
volontaire d’information, mécanisme dont la finalité annoncée est de
réduire les coûts d’agence et le coût du capital.

par Florence Depoers
Maître de conférences
Université Paris Sud 11

ARTICLE 4

La fidélité dans l’intérim est-elle possible ? Une approche par les théories de l’échange social et du contrat psychologique

Résumé :

La fidélité dans l’intérim est-elle possible ? Cette question
apparaît au premier abord comme un paradoxe. En effet, l’intérim
correspond à une situation d’emploi précaire et instable.
L’intérimaire aurait alors tout intérêt à s’inscrire dans plusieurs
agences d’intérim afin de maximiser ses chances d’enchaîner des
missions et d’avoir un revenu régulier. Du point de vue de l’agence
d’intérim, la fidélisation des intérimaires est pourtant nécessaire, car
celle-ci a besoin de s’appuyer sur un vivier de salariés qualifiés et
disponibles, aptes à satisfaire les besoins des entreprises clientes.
Cette fidélisation constitue même un facteur clé de succès sur ce
marché très concurrentiel. Notre travail de recherche vise à
comprendre la façon dont l’agence parvient à tisser une relation
durable avec certains intérimaires. Pour cela, nous mobilisons les
théories de l’échange social et du contrat psychologique.

par Isabelle Galois
Enseignant-Chercheur ès Sciences de Gestion
Centre de recherche Magellan – IAE de Lyon3
ESC Chambéry Savoie
Alain Lacroux
Maître de conférence ès Sciences de Gestion
Université du Sud Toulon Var – IUT de Toulon
Laboratoire ERMMES

ARTICLE 5

Le conseil aux administrations : spécificités du produit et critères d’évaluation

Résumé :

L’explosion du marché du conseil à l’administration est annoncée
depuis le début des années 90. Pourtant, force est de constater que
l’administration au sens large ne compte encore (tout au moins en
France) que pour une faible part de l’activité du conseil. Au travers
de cette contribution, nous cherchons à comprendre le pourquoi du
faible développement relatif de ce marché. Nous montrons en
particulier qu’il s’agit d’un marché singulier qui nécessite de prendre
en compte les points de vue de très nombreux acteurs et protagonistes.
Au total, il s’agit ici de mettre en oeuvre de multiples critères de
jugement et d’évaluation qui vont bien au delà des évaluations
techniques et financières traditionnellement en usage.

par Camal Gallouj
Professeur des Universités
Université de Paris 13 et EBS Paris
Marion Vidal
Enseignant chercheur, Université Montpellier I

 

 

 

 

> Revenir à la liste des Revues Sciences de gestion

> Voir le résumé du Numéro 73

 
Contacts I Equipe I Presse I Chiffres clésIRéalisations1975 2015 I Activités I Plaquette ISEOR I Mentions légales
Dernière mise à jour : 19/02/2013
Copyright ©ISEOR 1999