> Revue Sciences De Gestion DRecherche

RÉSUMÉS du Numéro 137 - abonnement 2020 - FRANçAIS

Revue "Recherches en Sciences de Gestion - Management Sciences - Ciencias de Gestión" - ISBN 2259-6372
Chaque article a des résumés en français, anglais et espagnol 

ARTICLE 1

Les paradoxes dans un établissement de santé : reconstruire du sens par l’innovation managériale

Résumé :

Les établissements de santé connaissent depuis plusieurs années un tournant gestionnaire qui se traduit par une recherche de rationalisation et un risque de focalisation sur la dimension économique. Dans ce contexte, ils font face à des tensions paradoxales qui mettent à mal le sens de leur action. Notre problématique est alors la suivante : peut-on répondre aux paradoxes d’un établissement de santé par l’innovation managériale en s’appuyant sur la (re)construction de sens ? La recherche s’appuie sur l’étude d’un Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC) et est fondée sur une analyse documentaire et des entretiens à visée compréhensive. Les résultats montrent que l’innovation managériale comme réponse aux paradoxes permettrait de recréer collectivement du sens.

par Anne Albert-Cromarias
Enseignant-Chercheur
Groupe ESC Clermont - CleRMa
(France)
Catherine Dos Santos
Enseignant-chercheur
Groupe ESC Clermont – CleRMa
(France)

ARTICLE 2

Les illusions perdues de l’arrosage connecté intelligent : quand un intermédiaire échoue à accompagner le développement d’une innovation dans un contexte traditionnel

Résumé :

Cet article s’intéresse à l’innovation technologique en métier traditionnel au travers du cas d’un projet d’arrosage connecté intelligent dans le métier traditionnel du paysage. Ce projet collectif, porté par un intermédiaire d’innovation facilitant les étapes du processus d’innovation, a finalement été abandonné à la suite de sa phase de conception. Les réticences culturelles liées à l’attachement à la tradition des professionnels et du marché sont généralement invoquées pour expliquer l’échec d’innovations trop radicales. Nous montrons, pour notre part, que l’intermédiaire d’innovation engagé dans ce contexte a des rôles spécifiques à jouer dans la gestion de la tradition et l’apprentissage.

par Charlène Lambert
Docteure en sciences de gestion
Laboratoire NIMEC
IAE, Université de Caen Normandie
(France)
Albéric Tellier
Professeur
Université Paris-Dauphine
Université PSL
DRM, UMR CNRS 7088 [M-LAB]
(France)

ARTICLE 3

Dépasser l’équivocité : actions et éthique du dirigeant comme générateurs de sens

Résumé :

L’arrivée dans la TPE d’un repreneur personne physique externe est fréquemment vécue par les employés comme une interruption, un changement organisationnel important. Il s’agit d’un épisode déstabilisant et équivoque amenant les individus à s’aventurer dans un processus d’exploration et de redéfinition de la réalité. Cette recherche s’attelle à examiner l’étape du management post-reprise, troisième et dernière période du processus repreneurial, à partir des interactions entre acteurs. Etablies à partir d’une étude de cas multiples, nos conclusions montrent un processus de construction de sens progressivement façonné par l’ensemble des protagonistes. Ce dernier est largement dépendant de l’éthique affichée par le repreneur et des actions qu’il entreprend.

par Karim Mouhli
Maître de Conférences
COACTIS EA 4161
Université de Lyon/St- étienne
(France)
Mohamed Ali Khaldi
Maître de Conférences
CEDAG EA 1516
Université Paris Descartes
(France)

ARTICLE 4

L’impact de la RSE sur la relation entre la gestion de résultat et la qualité du reporting financier et extra-financier: Le cas français

Résumé :

Ce papier examine la relation entre la gestion de résultat (GR) et la qualité du reporting financier et extra-financier. Nous avons étudié l’impact des trois piliers de la performance RSE séparément en analysant le contenu de 255 documents de référence et rapports RSE de 51 sociétés françaises appartenant à l’indice SBF120. Nos résultats révèlent que les pratiques de GR limitent la qualité du reporting financier et extra-financier et que la performance RSE, notamment la gouvernance, améliore la qualité du reporting RSE. En outre, nous avons démontré que la performance environnementale augmente le recours aux pratiques de GR.

par Abdelaziz Fourati
Doctorant
LR ECSTRA
IHEC – Université de Carthage
(Tunisie)
Maher Jeriji
Maître Assistant
IHEC – Université de Carthage
(Tunisie)
Wael Louhichi
Professeur
ESSCA School of Management
(France)

ARTICLE 5

Les groupements d’employeurs et la mise à disposition de salariés comptables : une activité risquée ?

Résumé :

La mise à disposition de salariés comptables par les groupements d’employeurs (GE) est une activité risquée dans la mesure où, exercée par un tiers, la tenue de la comptabilité relève du domaine exclusif des experts-comptables. Ce risque est accentué par la difficulté d’appréhender la notion de travaux comptables et nous proposons dans cet article de préciser, ce qui relèverait des simples travaux administratifs et des travaux comptables. A partir d’une proposition de typologie comportementale des GE face aux risques juridiques issue d’une recherche qualitative, nous explorons des pistes susceptibles de convenir tant à l’Ordre des experts-comptables qu’aux GE

par Jean-Paul Méreaux
Maître de Conférences – Habilité à Diriger des Recherches
Laboratoire CEJESCO
Chaire ESS
Université de Reims Champagne-Ardenne
(France)
Caroline André
Professeur de droit
Laboratoire CEJESCO
Chaire ESS
Néoma Business School
(France)
Laetitia Lethielleux
Maître de Conférences -  Habilité à Diriger des Recherches
Titulaire de la Chaire ESS
Laboratoire REGARDS
Université de Reims Champagne-Ardenne
(France)


ARTICLE 6

Impact d’un ERP sur les processus de la qualité de l’information comptable et financière : cas de la société de production et de distribution d’eau potable au Cameroun

Résumé :

Dans ce papier nous voulons répondre à l’interrogation principale : le progiciel SAGE ERP X3 impacte-t-il la qualité de l’information comptable et financière produite ? L’objectif de notre recherche est d’examiner l’impact du logiciel ERP. X3 sur le processus de système d’information comptable et financier dans la société de production et distribution d’eau potable au Cameroun. Nous avons ainsi opté pour l’approche qualitative menée par 48 responsables de la Direction Générale et des Directions Régionales de ladite société. De l’analyse des données, il en ressort que des risques particuliers existent au niveau des interfaces.

par Aloys Ndzie Ndzie
Doctorat/Ph. D Sciences de Gestion
Université de Douala-Cameroun
équipe de Recherche en Management et Organisation

(Cameroun)

ARTICLE 7

Développer les talents des non-cadres par une politique d’intégration des primo-arrivants : le cas d’une entreprise publique en mutation

Résumé :

Dans les pratiques organisationnelles, le management des talents est souvent associé au personnel cadre d’organisations privées et relié à des dispositifs issus de la GPEC. Cet article propose de questionner ce lien traditionnel. Les auteurs interrogent qualitativement la relation dyadique entre développement des talents non-cadres et politique d’intégration d’une entreprise publique. Les résultats de l’étude montrent qu’en permettant aux primo-arrivants d’être acteurs de leur propre développement, ce dispositif renouvelle « l’offre RH » en matière d’accompagnement des talents.

par Jean-François Garcia
Professeur Assistant
Laboratoire Métis
EM Normandie
(France)
Franck Brillet
Inspecteur Général de l’éducation, du sport et de la recherche
Ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse
(France)
Nathalie Montargot
Professeure associée
Laboratoire CEREGE EA1722
La Rochelle Business Group - Excelia Group
(France)

 


ARTICLE 8

L’effet de la motivation à se former sur l’efficacité de la formation e-learning

Résumé :

La formation constitue désormais un pilier de la gestion de l’entreprise, auquel la GRH doit accorder l’importance qu’il se doit, d’autant qu’avec le développement des TIC, on assiste, depuis quelques années, à la modification des pratiques de la formation et à l’essor de l’e-learning. Plusieurs chercheurs ont montré que les caractéristiques individuelles de l’apprenant ont une influence sur l’efficacité de l’action de formation. En ce qui nous concerne, et dans le cadre de cette démarche, nous avons cherché à analyser l’efficacité de la formation e-learning qui s’effectue en contexte d’entreprise. Notre objectif est d’aborder cette question à travers le point de vue des apprenants, et d’analyser le lien qui existe entre la motivation de l’apprenant dans l’action de formation et l’efficacité de celle-ci dans le cadre d’une formation en e-learning. Cette recherche a été réalisée sur un échantillon composé de 250 cadres tunisiens évoluant dans une grande entreprise publique : La poste. Les résultats auxquels nous sommes parvenus conduisent à souligner, entre autres, le poids important de la motivation intrinsèque des apprenants dans l’amélioration des résultats des actions de formation e-learning.

par Hanen Louati
Assistant professor
College of Administration and Finance
 Saudi Electronic University
(Saudi Arabia)

ARTICLE 9

Bien-être au travail et changement organisationnel : une combinaison délicate ?

Résumé :

Cette recherche s’intéresse, dans un premier temps, à la capacité d’un changement organisationnel proposé par une grande banque mutualiste française à générer un sentiment de bien-être au travail chez les salariés. Notre travail explore, dans un second temps, le rôle de médiateur potentiel du bien-être au travail, entre le changement organisationnel et les satisfactions au travail et envers l’organisation. Une analyse quantitative a été menée, auprès de 115 collaborateurs bancaires d’agences différentes, certaines ayant expérimenté un changement organisationnel majeur depuis plus de deux ans (phase de consolidation), certaines depuis moins de deux ans (phase d’activation), et d’autres agences ne traversant pas de changement organisationnel. Les résultats montrent que le changement organisationnel perturbe le fonctionnement de l’organisation, le bien-être n’apparaissant qu’au bout d’au moins deux ans. Le rôle médiateur du bien-être au travail est confirmé pour certaines de ses dimensions. En effet, un changement organisationnel ancien entrainera une satisfaction accrue envers leur travail améliorée grâce notamment aux relations avec les managers.

par Sabine Reydet
Maître de conférences
CERAG
Université Grenoble Alpes, Grenoble INP
(France)
Laurence Carsana
Maître de conférences
CERAG
Université Grenoble Alpes, Grenoble INP
(France)

ARTICLE 10

Augmenter les raisonnements constructifs : une compétence transversale sous-utilisée par les managers pour innover

Résumé :

Dans le cadre d’une recherche reliant la gestion des ressources humaines et l’innovation, nous posons la question suivante : quelle compétence transversale les managers doivent-ils utiliser pour innover ?... En réponse, nous préconisons aux managers d’augmenter les raisonnements constructifs, qui sont presque deux fois moins utilisés que les routines défensives. Cette préconisation nous a conduits à créer une formation à l’utilisation des raisonnements constructifs.

par Marc Vachon
Enseignant-Chercheur Associé
Laboratoire ISEOR-Magellan
IAE Université Jean Moulin Lyon3
(France)

ARTICLE 11

La gouvernance par les valeurs comme élément de performance des organisations de l’ESS. L’éclairage postmoderne

Résumé :

Cet article présente une réflexion générale sur la gouvernance et les pratiques managériales dans le domaine de l’économie sociale et solidaire (ESS) et suggère que, dans une période de mutations socioéconomiques profonde, les entreprises de l’ESS ont intérêt à mettre en place une gouvernance globale et un management des équipes qui soit cohérents avec les valeurs structurantes de son univers et les aspirations de leurs collaborateurs.

par Arnaud Lacan
Professeur
Kedge Business School
(France)
François Silva
Directeur de la recherche
ICD Business School
(France)


ARTICLE 12

Reporting volontaire en matière de responsabilité sociale : un effet contrasté de l’assurance RSE

Résumé :

L’article analyse le rôle modérateur que joue l’assurance RSE, en tant que mécanisme de gouvernance axé sur le développement durable, dans la relation entre le reporting volontaire en matière de responsabilité sociale et la valeur de marché de l’entreprise. à partir des données recueillies auprès d’un échantillon d’entreprises françaises du SBF 120 entre 2001 et 2011, les résultats indiquent que la valeur de la communication volontaire d’informations relatives à la RSE est perçue négativement et que le recours à une assurance RSE par un organisme tiers indépendant n’est pas nécessairement pertinent. Les auteurs constatent toutefois que les actionnaires ne portent pas le même jugement sur chaque dimension du reporting RSE, et ils ne perçoivent l’intérêt de recourir à une vérification sociétale qu’en cas de doute sur la crédibilité des informations communiquées.

par Amira Lajmi
Doctorante
GAINS-ARGUMANS
Le Mans Université
(France)
Mehdi Nekhili
Professeur
GAINS-ARGUMANS
Le Mans Université
(France)
Haithem Nagati
Professeur
EM Lyon Business School
(France)
Gilles Paché
Professeur
CRET-LOG
Aix-Marseille Université
(France)

ARTICLE 13

Sens et performativité dans les discours de RSE

Résumé :

Cette recherche s’intéresse au sens et à la performativité dans les discours de RSE. Pour ce faire, nous avons réalisé une étude longitudinale, de 2004 à 2012, des rapports DD/RSE de l’entreprise Sanofi-Aventis, leader mondial de l’industrie pharmaceutique. Nos résultats montrent comment l’entreprise communique afin de tenir la performativité dans ses différents rapports de DD/RSE. Ainsi, les discours de RSE de Sanofi-Aventis correspondent à une quête de performativité exercée dans une dynamique permanente de « faire bien » et « faire mieux » tant au niveau du discours qu’au niveau de l’engagement et de « l’agir » en matière de RSE. La recherche a mis en avant que le discours de l’entreprise étudiée est performatif ce qui lui confère non seulement son sens mais également sa force stratégique en mettant en œuvre l’engagement socialement responsable de l’entreprise.

par Manal Wehbi Sleiman
Chercheure associée
ETHOS - Télécom école de Management 
(France)
Adel Aloui
Professeur chercheur
CERI / ISTEC
(France)
Dominique Baruel-Bencherqui
Professeur chercheur- Habilité à Diriger des Recherches
CERI / ISTEC
PRISM – Sorbonne
Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
(France)


ARTICLE 14

La digitalisation du recrutement post-bac : Ses enjeux et ses limites. Peut-on parler d’innovation ?

Résumé :

L’objet de la présente recherche est d’étudier comment par son rôle restructurant, le numérique, a remodelé le processus de recrutement des étudiants à destination des formations Post-Bac. Aussi, après avoir présenté une brève revue de la littérature sur les transformations du service public, en mettant en évidence les enjeux de la digitalisation, nous nous tournerons sur le processus de recrutement des étudiants dans l’enseignement supérieur en France. En effet, nous examinerons en quoi la mise en place et les adaptations de ce dernier peuvent constituer une innovation permettant de renforcer l’efficacité et l’efficience du service public.

par Carine Luangsay-Catelin
Maître de Conférences en Sciences de Gestion
Université de Bourgogne -IUT de Dijon
(France)
Rajaa Roybier-Mtanios
Maître de Conférences en Sciences de Gestion
Université de Bourgogne -IUT de Dijon
(France)

> Revenir à la liste des Revues Sciences de gestion

> Voir les résumés du numéro 136

 
Contacts I Equipe I Presse I Chiffres clésIRéalisations 1975 2020 I Activités I Plaquette ISEOR I Mentions légales
Dernière mise à jour : 19/02/2013
Copyright ©ISEOR 1999